Bosse de bison

Une bosse de bison est une zone sous-cutanée de dépôt graisseux dans le dos à la naissance du cou. Cela peut être très disgracieux et conduire à des difformités. Lorsque cette condition s’aggrave, cela peut même limiter la capacité d’une personne à étendre la tête et le cou, la tête restant constamment dans une position fléchie vers le bas.

Cette condition peut être causée par diverses pathologies, comme la maladie de Cushing par exemple. Le tissu dans la bosse de bison est composé d’un tissu fibreux sous-cutané adipeux ferme au toucher et qui peut être douloureux. Il existe de nombreux médicaments qui peuvent provoquer la bosse de bison. L’utilisation prolongée de stéroïdes pour soigner une variété d’états pathologiques tels que l’arthrite chronique et l’asthme peut provoquer le développement d’une bosse de bison. En outre, cela peut également conduire à développer un visage « lunaire ».

La bosse de bison peut être traitée avec succès. Une liposuccion très profonde dans cette zone permet de réduire considérablement l’excès de graisse dans cette région afin d’aplatir la bosse. Pour les patients ayant perdu de l’amplitude de mouvement dans la zone cervicale, c’est un immense soulagement d’être à nouveau en mesure d’étendre complètement la tête et le cou et de pouvoir marcher en position parfaitement verticale. Les patients qui souffrent d’un léger renflement dans cette zone peuvent également être traités par liposuccion, et retrouver une courbure régulière et lisse ainsi que leur garde-robe habituelle.

En fonction des résultats de l’examen clinique mené lors de votre consultation, diverses techniques de liposuccion peuvent être employées. Les techniques les plus courantes sont la liposuccion par ultrasons, la liposuccion assistée au laser Smart Lipo, la liposuccion tumescente et la liposuccion assistée (power-assisted liposuccion, PAL). Si cette zone à traiter est très grande, un cathéter de drainage par aspiration peut être nécessaire pendant quelques jours, ce qui n’en empêche pas de se doucher, activité possible dès le lendemain de l’opération en principe. Une brève anesthésie générale est recommandée pour protéger vos voies respiratoires et offrir un maximum de confort durant l’opération, qui se pratique en position couchée. La reprise est simple après le traitement de cette zone. L’inconfort est généralement modéré et la plupart des patients n’utilisent que des poches de glace sur la zone après l’opération mais des antidouleurs peuvent être prescrits.

Copyright 2015 www.arturovaldez.com. Tous droits réservés.